lundi 5 juin 2017

Les tigres bleus d'Yves Trottier

Tome 1 ▼


An 1006 de l'ère de Sable. Au royaume de Hudor, les lacs et les rivières n'existent plus. Les cités se livrent des guerres impitoyables pour l'accès à l'eau potable tandis que des hordes de brigands parcourent le territoire et sèment la terreur. Cependant, une lueur d'espoir anime les sages et les seigneurs de guerre. Selon la légende, des descendants des Tigres bleus vivraient parmi les peuples du continent. Ils attendraient le retour de la déesse des eaux pour se manifester et renverser les forces du feu qui ravagent la Terre depuis le Grand Réchauffement. Dans un village au cœur du désert, des jumeaux, un frère et une sœur aux personnalités opposées, se préparent comme tous les jeunes gens du royaume à participer au grand tournoi annuel des guerriers. Ils sont loin de se douter que leur vie est sur le point de basculer.

Note : 18/20

Généralement, je ne suis pas trop fan des livres Fantasy mais j'ai vraiment accroché avec celui-ci. L'auteur est parvenu à me faire entrer dans l'histoire dès les premières pages, sans m'assommer avec des dizaines de noms de personnages, de créatures, de lieux, etc. (comme dans la plupart des livres Fantasy que j'ai lus et que j'ai abandonnés). Ici, on découvre simplement les 3 personnages principaux: Lia, Zaki et Céria. J'ai trouvé qu'ils étaient très bien introduits et je me suis très vite attachée à leurs différentes personnalités.
En ce qui concerne l'histoire, j'ai trouvé qu'elle était très rythmée, avec beaucoup d'action et de suspense. De plus, les scènes de combat sont vraiment géniales, dignes de Game of Thrones. D'ailleurs, il y a d'autres ressemblances avec cette série : il est question d'alliances, de trahisons, de tournois, de meurtres, etc.
Il s'agit du premier tome d'une nouvelle série et je dois dire que j'ai hâte de lire la suite des aventures de Lia, Céria et Zaki.

L'eau stagne, l'eau attend, l'eau éclabousse, l'eau frappe, l'eau submerge, l'eau coule.
Sois l'eau.

- Je vous propose un marché. Si votre meilleur combattant me vainc en combat singulier, nous libérerons les femmes et les enfants.
- Vous nous donnez votre parole ? prononce d'une voix mal assurée celui qui semble être un officier.
Le rire glauque d'Ader liquéfie les tripes des fantassins, qui déglutissent.
- Augmentons la mise. Sélectionnez les dix meilleurs combattants de votre groupe. S'ils me battent, nous vous épargnons tous, renchérit Ader. 

Votre avis ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire